Première région productrice de salmonidés et d’huîtres, la Nouvelle-Aquitaine contribue fortement à la production aquacole française. Encore peu présents sur le marché du bio, les produits aquacoles biologiques gagnent néanmoins du terrain avec une augmentation de la demande s’élevant à 30% entre 2015 et 2016.

C’est dans ce contexte que INTERBIO Nouvelle-Aquitaine a mandaté Vertigo Lab pour réaliser une étude du potentiel de développement de l’aquaculture biologique sur le territoire néo-aquitain. Les filières concernées par l’étude sont les suivantes : l’ostréiculture, la mytiliculture, la salmoniculture, l’algoculture de microalgues (spiruline), la pénéiculture et la pisciculture d’étangs.

L’étude avait pour principaux objectifs :

  • La réalisation d’un succinct état des lieux de l’aquaculture conventionnelle et biologique en Nouvelle-Aquitaine ;
  • L’identification des leviers et obstacles au développement d’une aquaculture biologique en Nouvelle-Aquitaine.

Résultats du projet

L’étude a mis en évidence des enjeux majeurs techniques, financiers et de distribution/ commercialisation pour chacune des filières, ainsi que des différences de potentiel de développement des produits biologiques au regard de ces enjeux.

Contact

Amélie Colle, Consultante Chercheure.

Commanditaire : INTERBIO Nouvelle-Aquitaine

Date : 2017