Le projet régional RESCCUE (Résilience des Ecosystèmes et des Sociétés face au Changement Climatique), coordonné par la Communauté du Pacifique, vise à accroître la résilience des pays et territoires insulaires du Pacifique face aux changements globaux par la mise en œuvre de la gestion intégrée des zones côtières (GIZC).

Pour appuyer les pays du Pacifique, le projet RESCCUE s’est notamment donné comme objectif d’améliorer le recours à la « boite à outils » de l’analyse économique par les décideurs et les gestionnaires, boîte à outils » peu ou mal déployée dans le Pacifique.

En Nouvelle-Calédonie, cette démarche se concrétise au niveau local par des évaluations économiques des services écosystémiques, des analyses coûts-bénéfice de scénarios de gestion de la biodiversité et la définition de mécanismes de financement pour appuyer la mise en œuvre de ces scénarios. Ces travaux seront intégrés aux discussions, et à la construction des mesures de gestion et de lutte contre les effets du changement climatique.

Sur le site pilote du « Grand-Sud » en province Sud de la Nouvelle-Calédonie, les évaluations économiques portées par Vertigo Lab doivent appuyer la définition et la mise en œuvre d’une stratégie cohérente de gestion des aires protégées marines et terrestres du Grand Sud calédonien.

Résultats du projet

Mission en cours  

Contact

Ambre Diazabakana, Ingénieure d’études en économie de l’environnement

Thomas Binet, directeur, docteur en économie de l’environnement

Commanditaire : Province Sud de la Nouvelle-Calédonie

Date : 2015-2018