A l’occasion de son 40ème anniversaire, le Conservatoire du Littoral a cherché à mettre en lumière la valeur économique des sites sous sa protection à travers, d’une part, l’estimation des biens et services qu’ils fournissent et d’autre part, l’évaluation des bénéfices économiques de la protection offerte sur ces sites à l’horizon 2050. Les enjeux de ce projet sont doubles :

  • démontrer d’une part l’importante contribution des sites du Conservatoire à l’économie locale, régionale et nationale ;
  • d’autre part, les bénéfices économiques nets générés par la politique à long-terme de protection conduite par le Conservatoire.

Ce travail doit servir de plaidoyer auprès des autorités nationales en faveur des espaces naturels côtiers et, plus spécifiquement, de l’action de protection offerte par le Conservatoire du Littoral et ses partenaires. Il permet également de proposer un certain nombre de recommandations pour poursuivre les efforts de protection sur le littoral et orienter la gestion des sites afin de maximiser leur contribution à l’économie littorale.

L’étude porte sur 8 cas: Bassin d’Arcachon, Finistère Sud, Etang de Thau, Côte des Maures, Sud Corse, Estuaire de l’Orne, Baie de Somme, Estuaire de Charente.

Les études de cas

Baie de Somme

Estuaire de l’Orne

Finistère Sud

Delta de la Leyre – Bassin d’Arcachon

Etang de Thau

Littoral des Maures